Fr – Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre de l’Institut Universitaire de France. Il a mené des fouilles dans le cadre du programme de sauvetage régional de la vallée de l’Aisne, ainsi qu’en Grèce et en Bulgarie. Il s’est particulièrement intéressé aux problèmes de l’archéologie de sauvetage et a participé à l’élaboration de la loi française sur l’archéologie préventive et à la création de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), qu’il a présidé de 2001 à 2008.

Ses travaux portent sur la néolithisation de l’Europe ainsi que sur les sociétés de l’âge du Fer, sur l’histoire de l’archéologie et son rôle social, ou encore sur ses constructions  idéologiques et, à ce titre, sur le « problème indo-européen ». Il a publié notamment, comme auteur, éditeur ou co-éditeur : Chronologie et société des nécropoles celtiques de la culture Aisne-Marne (1999), Guide des méthodes de l’archéologie (3e edition 2009), La France archéologique, vingt ans d’aménagements et de découvertes (2004), La révolution néolithique en France (2007), L’archéologie préventive dans le monde (2007), Naissance de la figure, l’art du paléolithique à l’âge du Fer (2007), The origin and evolution of languages : Approaches, Models, Paradigm (2008), L’avenir du passé, modernité de l’archéologie (2008), Les origines de la culture, la révolution néolithique (2008), La nécropole gauloise de Bucy-le-Long (2009, avec S. Desenne et Cl. Pommepuy), L’Europe, un continent redécouvert par l’archéologie (2009), La fabrique de l’archéologie (2009), La révolution néolithique dans le monde (2010), On a retrouvé l’histoire de France (2012), Mais où sont passés les Indo-Européens ? Le mythe d’origine de l’Occident (2014).

 

Eng – Jean-Paul Demoule is Professor Emeritus of later European prehistory at Paris 1 University (Panthéon-Sorbonne) and member of the Institut Universitaire de France. He has excavated in the course of the regional rescue project in the Aisne valley, as well as in Greece and Bulgaria. Particularly interested in issues related to rescue archaeology, he participated in the drawing up of rescue archaeology law in France, as well as in the establishment of the Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), which he presided from 2001 to 2008.

His research has focussed on the neolithization of Europe, Iron Age society, on the history of archaeology and its social role, as well as on the construction of ideologies, the latter including the « Indo-European problem ». His main publications as author, editor or co-editor, include Chronologie et société des nécropoles celtiques de la culture Aisne-Marne (1999), Guide des méthodes de l’archéologie (third edition 2009), La France archéologique, vingt ans d’aménagements et de découvertes (2004), La révolution néolithique en France (2007), L’archéologie préventive dans le monde 2007), Naissance de la figure, l’art du paléolithique à l’âge du Fer (2007), The origin and evolution of languages : Approaches, Models, Paradigm (2008), L’avenir du passé, modernité de l’archéologie (2008), Les origines de la culture, la révolution néolithique (2008), La nécropole gauloise de Bucy-le-Long (2009, with S. Desenne and C. Pommepuy), L’Europe, un continent redécouvert par l’archéologie (2009), La fabrique de l’archéologie (2009), La révolution néolithique dans le monde (2010), On a retrouvé l’histoire de France (2012),  Mais où sont passés les Indo-Européens ? Le mythe d’origine de l’Occident (2014).